Des gros bras, bien bâtis
Par Machine

Les choses qu'on fait tous les jours peuvent être triviales et barbantes. Mais on peut les redéfinir, les revivifier et les survolter. C'est un principe qu'on peut aussi appliquer aux mouvements simples, élémentaires, ceux qui nous ont permis d'échapper à une vie de corvées quotidiennes et une mort à petit feu. Les mouvements comme les flexions des avant-bras avec une barre qui sont des exercices classiques, nécessaires à la fondation musculaire des biceps. Nous allons nous concentrer sur quatre éléments que personne ne vous a jamais mentionnés. Ces éléments sont cependant si évidents que vous allez vous botter le cul de ne pas y avoir pensé.

Nº1
Premièrement : la bonne linéarité des mouvements et la sollicitation de la bonne voie neuromusculaire déterminent le succès ou l'échec de cet exercice. En deux mots, si vous vous inclinez, ne serait-ce que d'un seul degré, la série est finie. Votre biceps n'est plus en position de stress et vous avez compromis l'intégrité de votre technique d'entraînement.

Nº2
Deuxièmement : si vous laissez vos épaules se déplacer en avant, la seule chose durable qui résultera de l'exercice sera une inflammation du tendon du biceps (ça et le diagnostic erroné d'un problème de coiffe des rotateurs, quand vous irez demander l'opinion d'un chirurgien).

Nº3
Troisièmement : faire une pause en bas ou en haut du mouvement (quelle que soit la masse soulevée) annule complètement le travail démentiel que vous venez d'effectuer.

Nº4
Quatrièmement : prendre de l'élan pour lever la fonte est une erreur grave, qui peut avoir de fâcheuses conséquences. Après avoir subi une déchirure du biceps, je peux vous garantir que tricher pour faire des flexions, c'est une perte de temps ridicule.

Cela étant dit, ce n'est pas comme si je vous disais de faire des curls de 7 kg ou de vous mettre à porter un putain de tutu. L'intensité des exercices que quelqu'un peut effectuer est directement proportionnelle au niveau de force de cette personne. Autrement dit, plus on est fort, plus on peut soulever de fonte.

Jusqu'à maintenant, c'est ce à quoi vous vous attendiez, non ? Ensuite, prenez le temps de bien vous préparer avant de commencer l'exercice. Au lien de vous trémousser comme si des fourmis rouges vous mordaient le cul, veillez à rester bien aligné pendant toute la série de façon à profiter de l'effort au maximum. Vos pieds devraient être écartés de la largeur de vos épaules. Fléchissez aussi les genoux, mais pas plus qu'il ne faut, pour éviter de les verrouiller pendant le mouvement de flexion. Gardez les épaules en arrière pour permettre aux bras de s'étirer au maximum et pour empêcher le tendon du biceps de se tasser.

Ouvrez la poitrine et fixez le regard à mi-hauteur sur le mur d'en face, de façon à ce que votre tête soit légèrement relevée vers le haut et en arrière. Surtout, n'agrippez pas le sol avec vos doigts de pieds pendant la flexion - ne laissez absolument pas votre corps s'inflêchir en avant. Au contraire, poussez contre la partie supérieure de vos chaussures avec les doigts de pied - c'est un facteur critique.

Il vous faudra peut-être un peu de temps pour oublier ces mauvaises habitudes, mais ça en vaut vachement la peine. Trouvez le bon équilibre et la voie neuromusculaire qui doit être sollicitée : la fonte est la variable la moins importante de l'équation. La vitesse des répétitions doit être assez rapide et constante… du début à la fin du mouvement, vers le haut et vers le bas. Prenez garde de ne pas hésiter pendant les répétitions.

Faites directement passer la pression qui s'applique contre la paume de vos mains à vos biceps, et transférez-la à travers votre corps vers le bas, à travers vos talons. Je me concentre sur mes biceps et sur mes talons - vous pouvez trouver ça rigolo, mais où que je me trouve, je reçois très souvent des questions à propos de mes bras. La plupart du temps, les gens se contentent de les fixer du regard en se demandant comment ils sont devenus si gros. Je viens juste de vous épargner 10 ans de galère et un tas monstrueux de pépins… Soyez fûté et faites les flexions à barre comme il faut. Ce n'est pas simplement ce qu'on fait… c'est ce qu'on fait et aussi la manière dont on le fait.

 

 

 

envoyer par e-mail à un ami

page imprimable

 

 

Copyright © 2022 Universal Nutrition.