De la masse sans casser la tirelire
par G Diesel

Je comprends bien à quel point ça peut paraître difficile des fois… Presque comme s'il fallait avoir un deuxième boulot pour pouvoir se payer la bouffe et les suppléments. Après tout, c'est pas donné tout ce bordel. Mais malgré ça, on peut être bodybuilder sans se ruiner. Les escalopes de poulet, les filets de boeuf, le sushi… comprenez-moi bien, j'adore toutes ces saloperies et je rêve du jour où je pourrai m'en rassasier mais, pour pouvoir en acheter tous les jours, faudrait gagner le putain de loto.

Cependant, y a une méthode pour manger pas cher. Un plan pour prendre de la masse de qualité sans casser la tirelire de votre petite sœur. Mais tout ça, ça dépend de l'importance que vous attachez au bodybuilding. Parce qu'en fin de compte si vous en voulez, la question c'est pas de savoir « si » vous allez réussir mais « comment » y arriver. Quels que soient vos moyens, il est toujours possible de prendre de la masse - suffit juste de savoir ce qui faut manger et de faire son budget en conséquence. C'est pour ça que cet article va vous offrir quelques exemples de stratégies alimentaires, des conseils pour faire vos emplettes et des astuces de recettes pour pouvoir développer votre physique sans avoir à vider votre compte en banque.

Qui veut du bœuf ?
Etant donné que les steaks et les escalopes de poulet ça coûte la peau des fesses, où est-ce que vous allez trouver vos protéines ? Non, j'vais pas vous marteler le crâne à coup de boîtes de thon (bien qu' ce soit une source de protéines très bon marché). Au lieu de ça, je vais vous chanter les louanges du bœuf haché, ses qualités et la multitude de plats qu'on peut préparer avec. Outre les steaks hachés et les boulettes , on peut aussi y ajouter des haricots, des tomates en boîte, des poivrons et des épices - c'est ma recette préférée - pour « whip up » (concocter) un « banging chili ». Le chili , c'est sain, dense en nutriments, bon marché et facile à manger. Pour le prix de 2 bons steaks, on peut préparer l'équivalent de 8 repas de chilis. Faites-vous bouillir du riz instantané pour ajouter des glucides au festin de chili et tout est prêt.

Rien de plus simple qu'un sandwich
Quand l'un de mes amis est rentré de l'université ayant pris 9 kilos de muscles, après sa première année de football américain, tout le monde lui a demandé son secret. Sa réponse ? « Six sandwichs par jour ». Choisissez donc vos protéines et fouttez-les entre deux tranches de pain. C'est vraiment pas sorcier. Si vous êtes en hors saison et que vous cherchez des moyens bon marché de prendre plus de calories de bonne qualité, les sandwichs sont indispensables. Vous pouvez vous faire des sandwiches de rosbif, de dinde, de poulet, de thon, de fromage, de beurre de cacahuètes… Les possibilités sont illimitées, ce qui vous permet de maintenir un régime varié sans dévaliser la banque. Avalez six de ces monstres par jour et dites-moi que vous n'arrivez pas à prendre du poids.

Décret laitier
Arnold voulait rire : le lait, c'est pas que pour les mioches. Bu avec vos shakes de protéines ou en simple breuvage lors de nombreux repas quotidiens, le lait peut être une source incroyable de calories, de protéines et de vitamines pour le bodybuilder en plein développement. Qu'il soit écrémé ou entier, il est clair que le lait a sa place dans le régime d'un bodybuilder en hors saison. Sans oublier le « jus de vache », la section des produits laitiers recèle d'autres trésors pour tout bodybuilder au budget modeste et devrait donc être considérée comme la Terre promise.

Les œufs, c'est excellent
La section des produits laitiers est aussi l'endroit où l'on peut trouver les œufs - l'un des aliments de prédilection pour le bodybuilding. Achetés en grandes quantités, ils ne coûtent qu'un dollar la douzaine. Ça représente à peu près 72 grammes de protéines super biodisponibles pour un dollar. On fait pas mieux ! Brouillez-les, faites-les frire ou préparez une omelette… Faites-en bouillir une douzaine et mangez-les tous avant la fin de la journée. En termes de qualité nutritive, de nombre de plats pouvant être préparés et de rapport qualité-prix, l'œuf est peut-être le meilleur des aliments naturels. En plus du lait, des œufs, du yaourt et du fromage blanc, souvent sous-estimés d'ailleurs, la section des produits laitiers regorge de victuailles, bourrées de protéines, qui peuvent être consommées plusieurs fois par jour afin d'obtenir un maximum de gains musculaires.

Glucides critiques
Faciles à manger et assez bon marché, ils constituent la principale source d'énergie pour les bodybuilders en quête de gains musculaires. Il est essentiel d'acheter des glucides chaque fois que vous faites vos courses au supermarché. Quand il en vient aux glucides, achetez-en en grandes quantités, c.-à-d. sacs de patates, grands pots de flocons d'avoine et boîtes de riz de taille économique. Laissez tomber les marques et les spots publicitaires ; choisissez les marques de distributeurs… Pour ce qui est des aliments de base comme le riz et la farine d'avoine, c'est tout pareil en ce qui me concerne. N'oubliez pas aussi d'acheter quelques bananes ou autres fruits bon marché qui peuvent être pelés et bouffés rapidos.

Supplémentation
Les suppléments sont votre deuxième priorité. Après avoir fait de bons investissements dans la plus puissante des substances anabolisantes (c.-à-d. la nourriture bien sûr), vous pourrez songer à vous offrir quelques gâteries supplémentaires. Pour moi, l'Animal Pak et une bonne poudre de protéines sont les éléments de base absolument must. Le Pak me fournit non seulement toutes les vitamines et sels minéraux dont j'ai besoin mais me permet aussi de combler toute carence résultant de mon régime et de mon entraînement intensif. Il permet également de maintenir les processus anabolisants du corps à un niveau optimal. En plus du Pak, il me faut une bonne poudre de protéines bien solide que je peux consommer en boisson au moins deux ou trois fois par jour, minimum. S'il m' reste un peu d'argent à dépenser, j'achète alors de l'Animal Nitro et de la créatine (ça me permet de remplacer l'un de mes shakes aux whey protéines avec le Nitro, si j'en ai envie). Si tous ces éléments de base sont à l'appel, j'ai tout ce qu'il me faut.

Vous voyez… J'vous avais bien dit que ça serait pas si dur. Vous baladez jamais sans votre carte de fidélité et pensez à vous joindre à un club-entrepôt local. Concentrez-vous sur ce qui compte, débarrassez-vous de toutes les conneries insignifiantes et inutiles et vous découvrirez rapidement que vous pouvez réussir, même si vos ressources sont plutôt maigres. Le bilan, comme vous pouvez le voir, bande d'Animaux, c'est que, c'est pas parce qu'on est fauché qu'on peut pas prendre de la masse. Montez donc votre expédition hebdomadaire au supermarché en toute confiance, sachant qu'il est possible de remplir le frigo sans casser la banque.
 

 

 

envoyer par e-mail à un ami

page imprimable

 

 

Copyright © 2022 Universal Nutrition.